Derniers sujets
» to speak english
Mer 8 Oct - 16:35 par ayman33

» Cours sur la comptabilité publique
Sam 11 Jan - 10:32 par TODJI

» comptabilite publique
Mar 5 Mar - 8:10 par GBANDANHOUN Herve

» Cours et exercice compta analytique
Lun 27 Fév - 13:06 par Mahmoud_25

» audit financier
Lun 27 Fév - 12:52 par Mahmoud_25

» cours comptabilité publique
Mar 14 Fév - 10:44 par SYR

» communucation
Dim 22 Jan - 3:28 par achnid

» URGENT: DOCUMENTS PROPOSES PAR MR RAOUF
Mar 17 Jan - 13:00 par loubna

» comment organiser une comptabilité analytique
Sam 26 Nov - 7:06 par distel


simple avis

Aller en bas

simple avis

Message  achnid le Lun 7 Fév - 11:06

Je croix que ce qui est arrivé à la Tunisie, et ce qui arrive à l’Egypte a de très grande possibilités d’affecter partiellement le Maroc pour plusieurs raisons qui peut être résumé en la ressemblance de la situation qui a poussé à l’explosion des manifestations. Reste à poser la question sur la nature de l’affectation de ces événements et du : que faire pour garantir un forme douce et plus calme pour notre pays qui a comme même ses particularités, et qu'on aime tant.
L’histoire du Maroc a été toujours marquée par des grands liens avec l’orientale de telle manière qu’il s’est inspiré lentement de toutes les civilisations qui ont succéder sur ces terre notamment après l’Islam qu’il a accepté au début, adopter en deuxième lieu et enfin développer pour atteindre un niveau comparable à celui de l’orientale, on dirais même plus développé. Ce qui a permit au Maroc de survivre relativement en dépit de l’évolution de l’orientale, ce dernier points peut être développé en se référant aussi aux autres ressources historiques et identitaire du Maroc qui sont essentiellement la Tamazight et les Amazighs qui représentent un pourcentage très important de la population marocaine sans oublier que notre relation avec l’occidentale a été très différente de cette vision superficielle qu’on en porte est qui est circulé essentiellement par les moyens moderne de la technologie et par l’expérience de l’immigration des marocains surtout en France ; c’était un rapport substantiel d’existence pas seulement pendant le règne de la civilisation romaines mais aussi pendant la lumière de l’Islam.
J’ai évoqué le mot « technologie » pour insister sur le fait que la technologie dans l’échelle de l’évolution historique n’est qu’un élément entre autre, alors il n’est plus comme on le pense le centre de l’évolution historique. L’économie l’est aussi, un élément parmi autre qui doit être revoir et qui doit prendre sa place naturelle et surtout sa taille convenable à l’égard des autres composants humains puisqu’il ne peut lui seul donner de vrais réponses aux questions urgents de l’humanité.
Retournons au Maroc, prenons une carte géographique et remarquons qu’il nous donne de grandes réponses sur de grandes questions. Ibn khaldoune l’a considéré comme élément déterminant dans l’évolution historique, moi je considère que son influence est majeur mais lui aussi n’est qu’un élément. Les réponses qu’on peut retirer est centralement la suivante, nous sommes partiellement et positivement isolés du monde par les chaines Atlas en est et par l’Atlas au ouest.
La vague est très puissante et on ne peut nullement négliger son propagation au reste du Monde, et en ce qui nous importe, au Maroc. C’est pour cela qu’on doit discuter avec courage et franchisse et chercher à s’auto évaluer au regard de l’histoire et ses indicateurs puissants au lieu de laisser la tête dans le trou et chercher des indicateurs statistiques qui ne reflète qu’une volonté de voire ce qu’on veut voire et de le croire avec force tandis que notre système social s’est affaibli à un degré incomparable et la sureté spirituelle de nos jeunes est en danger. On a pendant très longtemps faire sortir les choses de leurs contexte historique en cherchant à standardiser la société selon des modèles exporté de l’extérieur au temps qu’on donne au marocain une forme nostalgique falsifié ou dans les meilleurs des cas un aspect patrimoniale qu’on doit préserver pour un touriste qui a besoin de vivre un moment du passé.
Je croix que si on veut véritablement réagir ,comme il faut, avec les événements on devrait effectivement retourner la tête vers la jeunesse qui souffre d’une marginalisation sans précédente, un sous-estime exercer par une génération qui se considère détenir la pierre de la vérité et mène les choses vers ce qui estime vrai dans leurs tête tel que les jeunes c’est le Hip-hop et le hachich, c’est Nancy Ajrame… et de l’autre côté rendre sacré leurs époque dite « Zamane Al jamile », rendre sacré Oum Kaltoume et ne pas permettre même de faire des comparaison. Absolument pas ! Chaque génération a ses propres hommes, ses génies, ses méthodes et surtout son apport à l’évolution historique. C’est ici qu’on doit tous commencer, on doit écouter nos jeunes, on doit leurs céder la place de l’histoire, et surtout ne pas céder les chaises sans aucune signification sens ni âme.

achnid

Messages : 106
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum